Gouvernance forestière → Atelier

 

Atelier de formation des acteurs sur les outils d'alertes en Observation Indépendante (OI) des forêts

Le mardi 30 août 2022 a marqué l'ouverture d'un atelier de formation, des observateurs indépendants sur l'utilisation et l'exploitation des outils et approches de WRI sur le suivi du couvert forestier en temps quasi réel, au siège de Brainforest. Atelier qui s'est tenu du 30 août au 2 septembre 2022.


Par Brainforest - 05/09/2022 à 07:30:23 - Modifié le 21/09/2022 à 08:45:13

C'est pour surveiller les forêts du Gabon qu'il a été mis en place des systèmes quasi réel afin de signaler des perturbations dans la forêt. Que ça soit déforestation, dégradation ou autre irrégularité, la réception d'une alerte est instantanée dans la plateforme de suivi accompagnée des coordonnés GPS. Cela pour permettra à l'administration et aux observateurs indépendants sur le terrain de collecter le maximum d'informations. Notons à cet effet qu'il existe plusieurs systèmes d'alerte mais pour le cas du Gabon il y en a trois à savoir : système d'alerte optique, système radar et sentinelle 1.

 

Ainsi, l'objectif de la formation, selon Botrin EBANG de Brainforest, vise le renforcement des capacités des acteurs de la gouvernance forestière à l'utilisation des outils innovants de suivi du couvert forestier en temps quasi réel et montrer comment ces outils peuvent soutenir une enquête sur l'exploitation forestière illégale. Le présent atelier de formation est organisé par Brainforest et rentre dans le cadre de la mise en oeuvre du projet «soutenir la surveillance indépendante des forêts via le portail Open Timber» qui est un projet sous régional exécuté par Brainforest au Gabon sous le financement de l’Agence Norvégienne de Développement (NORAD).

 

A l'issu de cette formation, les acteurs seront appelés à former les communautés locales pour rendre plus efficient les outils qui ont été mis à contribution pour mener un suivi des forêts. Les communautés formées pourront faire remonter les alertes sur les cas d'observation d'exploitation illégale qu'ils auraient constaté sur le terrain. Pour Jean Norbert Minko : « la formation est basée sur le suivi du couvert forestier et au niveau de l'AGEOS c'est ce que nous faisons au quotidien, surveiller les forêts du Gabon. Nous sommes entrain de mettre en place un système national de suivi du couver forestier et étant donné que Brainforest met aussi un outils du genre en place, il est donc intéressant de mettre ensemble des synergies pour mieux assurer le suivi des forêts ».

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres