flashinfo
Information et Sensibilisation → Actualité

 

Cryptomyrus ona est l'une des deux nouvelles espèces de poissons électriques découvertes au Gabon

D’après le numéro récent du journal scientifique ZooKeys, John P. Sullivan et Carl D. Hopkins de l’Université de Cornell à Ithaca, New York, USA, et Sébastien Lavoué de l’Institut d’océanographie de l’Université nationale de Taipei, Taiwan, y décrivent un nouveau genre de poissons comprenant deux nouvelles espèces de Mormyres ou poissons éléphants, famille de poissons produisant de faibles décharges électriques. L’une des espèces, Cryptomyrus ona, a été  nommée en honneur de Marc ONA ESSAGUI, Secrétaire Exécutif de  Brainforest.
 


Par Germanus - 08/02/2016 à 14:06:59 - Modifié le 08/02/2016 à 14:29:59

Décrit à partir de trois uniques spécimens collectés sur une période de 13 ans au Gabon, en Afrique centrale, ce nouveau genre a été appelé Cryptomyrus (« poisson caché ») et est le premier nouveau genre de la famille des Mormyridae décrit depuis 1977. 

John P. Sullivan est l’un des scientiques qui a pu photographier et enregistrer le signal électrique de l’unique spécimen des chutes de Doumé. Le poisson a été appelé Cryptomyrus ogoouensis d’après le fleuve Ogooué. Les spécimens des rivières Ngounié et Nyanga sont décrits comme apparteant à  une deuxième espèce, Cryptomyrus ona, nommée d’après l’activiste écologiste gabonais Marc Ona Essangui, Secrétaire Exécutif de l’ONG « Brainforest » et lauréat du Prix Goldman pour l’environnement, ou « Nobel vert » en 2009.

« Marc Ona a travaillé d’arrache pied pendant des années pour protéger les forêts et les zones humides du Gabon contre l’exploitation irresponsable et la pollution, » nous dit Sullivan. « Il y a quelques années, lui et son groupe ont mis un terme à des projets de barrage sur la rivière Ivindo au niveau des Chutes de Kongou, les chutes d’eau les plus spectaculaires de toute l’Afrique centrale. Cela aurait modifié de façon irrémédiable l’écologie de l’Ivindo, une rivière dont l’ichtyofaune est unique. Le nom de ce poisson n’apporte pas l’argent et le prestige du Prix Goldman, mais c’est un témoignage sincère de notre admiration pour son œuvre et pour son courage. »

Pour en savoir plus cliquer ici
ou télécharger la version française ici
 

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres