flashinfo
Gestion Durable des Forêts → étude

 

BRAINFOREST, A L’HEURE DU MARQUAGE DU BOIS

2013-2015; BRAINFOREST complète et met à jour les données du Gabon en matière de marquage de bois afin de suivre un cheminement fiable.


Par Hans Ndong - 19/11/2015 à 12:47:00 - Modifié le 14/01/2016 à 11:54:54

En 2013, sous l’égide de l’Agence d’Investigation Environnementale, une étude a été menée dans quatre pays du Bassin du Congo, à savoir le Cameroun, la République du Congo, la République du Congo et le Gabon.

Toutefois, pour cause d’insuffisante de données et afin de mettre à jour les informations, une équipe de BRAINFOREST parcourt les sociétés forestières pour recenser les différents codes de marquages de grumes et produits dérivés (bois transformés).

Comme exemple de données insuffisantes, le Cameroun déclare cinquante et une (51) sociétés d’exploitation forestière or, pour le Gabon, seules six (6) ont été répertoriées.

Quand on sait que les Eaux et forêts les classent en deux catégories : les sociétés d’intégration verticales et celles d’intégration horizontale.

Les sociétés d’intégration verticale sont celles qui ont un permis forestier ; ce qui implique la coupe, la transformation et l’exportation du bois.

Quant aux sociétés d’intégration horizontale, elles ont soit un permis forestier sans usine de transformation, soit une unité de transformation sans permis, soit celles qui font juste du négoce c’est-à-dire l’achat et la vente du bois.

Toutes ces sociétés, créent leurs codes de marquage et le font enregistrer au tribunal du commerce sans nécessairement en référer au ministère de tutelle. Ce qui provoque un souci dans le système de traçabilité du marquage.

L’étude actuelle a pour vocation de recenser ces différents codes et en faire un outil qui sera mis à la disposition du ministère des Eaux et Forêts, des agents des douanes et de la société civile organisée afin de permettre un contrôle plus efficace des grumes qui circulent sur le territoire gabonais.

Cette étude aidera donc le plus grand nombre à mieux cerner le système de marquage et mieux évaluer la qualité.  Un outil bien utile pour tous finalement.

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres