Promotion AGR → Atelier

 

Table ronde sur la filière cacao au Gabon : Enjeux et perspectives

Une table ronde sur la filière Cacao s'est ouverte ce vendredi 2 avril à Libreville. Organisée par Brainforest et WWF-Gabon dans le cadre du projet « Cacao sous-ombrage comme développement économique zéro déforestation pour les communautés du Gabon », cette rencontre vise entre autre à mobiliser tous les partenaires financiers pour un meilleur appui aux planteurs de cacao du Haut-Ntem et au-delà.


Par Brainforest - 02/04/2021 à 07:38:37 - Modifié le 12/04/2021 à 06:36:24

Contexte et justification

Le gouvernement gabonais affiche l’ambition d’accroitre sa production de cacao jusqu’à atteindre 10 000 tonnes1. Cet objectif ne pourrait être atteint qu’à condition de résoudre les différents obstacles inhérents à l’essor de la filière cacao au Gabon.

 

Dans ce cadre, des initiatives ont été lancées pour la dynamisation du secteur au Gabon : (i) le programme Jeunes entrepreneurs café-cacao (JECCA) de la Caisse de Stabilisation et de Péréquation (CAISTAB), qui a pour objectif de relancer durablement la filière café-cacao en zone rurale à travers la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes. Plus de 100 jeunes ont déjà été touchés par le programme et (ii) le projet « Cacao sous-ombrage comme développement économique zéro déforestation pour les communautés du Gabon» exécuté par Brainforest avec le soutien technique et financier de Noé et WWF. Cette initiative pilote dans le département du Haut-Ntem (Province du Woleu-Ntem), une zone d’importance écologique, a pour objectif de promouvoir la mise en œuvre d’un modèle d’agroforesterie à base de cacao sous-ombrage pour lutter contre la pauvreté en milieu rural et contribuer à la conservation des forêts ainsi qu’aux changements climatiques.

 

Malgré ces différentes initiatives, plusieurs défis demeurent : appui insuffisant des cacaoculteurs, faiblesse de la main d’œuvre, difficulté de commercialisation des productions, insécurité juridique des investissements, faible niveau de structuration des cacaoculteurs en groupements d’intérêts économiques.

 

Au regard de la situation actuelle et dans le but de redynamiser la filière cacao afin de soutenir les producteurs villageois, l’organisation d’une table-ronde sur « la filière cacao au Gabon : Enjeux et perspectives », s’est imposée comme une nécessité pour mobiliser les partenaires techniques et financiers à soutenir les actions dans ce domaine.

 

Suivre une vidéo qui présente succinctement le projet cacao sous ombrage

 

 

 

 

1 : Le Ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou : « Je soutiens ces prochaines plantations, qui devraient passer de 128 tonnes aujourd’hui à 5 000 tonnes de café et à 10 000 tonnes de cacao. Nous voulons réhabiliter toutes les plantations pour pouvoir développer et soutenir notre économie. » . Article de RFI : Gabon: le café Alanga et la relance de la production du café : https://www.rfi.fr/fr/emission/20190515-gabonle-cafe-alanga-relance-production-cafe1 : Le Ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou : « Je soutiens ces prochaines plantations, qui devraient passer de 128 tonnes aujourd’hui à 5 000 tonnes de café et à 10 000 tonnes de cacao. Nous voulons réhabiliter toutes les plantations pour pouvoir développer et soutenir notre économie. » . Article de RFI : Gabon: le café Alanga et la relance de la production du café : https://www.rfi.fr/fr/emission/20190515-gabonle-cafe-alanga-relance-production-cafe

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres

Quelques partenaires