Gouvernance forestière → sensibilisation et information

 

Le Gabon confronté à une destruction massive de ses mangroves.

A la veille de la célébration de la 5e journée de la mangrove qui aura lieu le 26 juillet 2020, le Gabon voit ses écosystèmes de marais maritime subir de vastes destructions à des fins immobilières.


Par Brainforest - 25/07/2020 à 14:28:12 - Modifié le 04/08/2020 à 07:10:02

Au cap Esterias dans le village Idolo, de vastes surfaces de mangroves sont détruites par des individus. Sur le terrain, à 150 m de la côte, l’on peut apercevoir une imposante barrière construite, avec à gauche, le lit d’une rivière bouché, exposant les populations autochtones à des inondations certaines. Cette destruction massive entrainera une réelle perte en biodiversité et priver les populations autochtones d’une source d’approvisionnement en poissons et crabes.

 

D’après toutes vraisemblances, des projets immobiliers seraient la motivation première de cette destruction à grand échelle des écosystèmes de mangrove dans la commune d’Akanda. Un massacre écologique et environnemental dont les conséquences sont à craindre si rien n’est fait. Pour le Secrétaire Exécutif de Brainforest, nulle doute que « La spéculation immobilière prend le dessus sur des exigences environnementales malgré les textes en vigueur ». L’article 64 du Code de l’environnement en République gabonaise interdit pourtant la construction dans des milieux naturels sensibles ou proches du rivage.

 

 

Comme réaction,  la Direction Générale de l’Environnement a organisé une mission conjointe avec la  Direction  Générale  des  Écosystèmes Aquatiques  (DGEA)  en  collaboration  avec  la  mairie  d’Akanda,  et  l’Agence  Nationale de  l’Urbanisme  des  Travaux  Topographiques  et  du  Cadastre  (ANUTTC) afin d’ « identifier  la  nature  des  travaux  effectués  sur  la zone  de  destruction;  vérifier  le  statut  foncier  du  terrain  en  construction;  et imposer  des  sanctions  en  cas  de  non-respect  des  normes  environnementales ». Cette sortie n’est-elle pas un peu tardive au regard de l’importance des destructions subies par les mangroves de la Commune d'Akanda? Qu’en est-il de la protection des mangroves dans les autres zones humides du Gabon ?

 

L’importance des mangroves

Les mangroves sont des écosystèmes rares, spectaculaires et prolifiques à la frontière entre la terre et la mer. Ces écosystèmes extraordinaires contribuent au bien-être, à la sécurité alimentaire et à la protection de communautés côtières du monde entier. Elles soutiennent une riche biodiversité et fournissent un habitat d'alevinière et de croissance précieux pour les poissons et les crustacés. Les mangroves agissent également comme une forme de défense côtière naturelle contre les ondes de tempête, les tsunamis, l'élévation du niveau de la mer et l'érosion. Leurs sols sont des puits de carbone très efficaces, séquestrant de grandes quantités de carbone.

 

Lire plus → Journée internationale pour la conservation de l’écosystème de la mangrove

 

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres

Quelques partenaires