Promotion AGR → Actualité

 

Formation des producteurs sur les techniques de réhabilitation de vieilles jachères de cacaoyères et renforcement des capacités de l’association des planteurs

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « cacao sous ombrage comme développement économique zéro déforestation pour les communautés du Woleu-Ntem et le Gabon », une formation sur les techniques de réhabilitation de vieilles jachères de cacaoyères a été organisée du 22 au 29 septembre 2019 dans le regroupement des quatre villages cibles à l’intention de 17 planteurs dont 1 de la première phase du projet et 16 de la seconde phase. La dite formation a été animée par l’équipe du Secteur agricole de Minvoul qui mène des missions de suivi technique auprès des planteurs et celle de Brainforest conduite par Ariole MEYE.


Par Brainforest - 30/09/2019 à 08:27:49 - Modifié le 08/10/2019 à 10:12:57

L’étude socio-économique et le diagnostic des plantations menés au mois de juin dernier dans la zone cible du projet ont démontré que les planteurs ne bénéficiaient d’aucun appui technique sur la culture du cacao. Ce  qui explique leur manque de maîtrise des pratiques modernes en matière de cacaoculture et dont la conséquence évidente est le mauvais état des plantations et une faible production. Pour résoudre ce problème, l’équipe de Brainforest et celle du Secteur Agricole ont bénéficié d’une formation sur les techniques de réhabilitation de vieilles jachères de cacaoyères. Il était donc question, durant cette mission, que les équipes formées précédemment renforcent les capacités des planteurs retenus pour la seconde phase du projet en s’appuyant sur le modèle de Rainforest Alliance présenté par TFRD.

 

Une formation nécessaire et urgente


Une formation qui était nécessaire et urgente pour les planteurs car elle leur permettra à l’avenir, de connaître les bonnes pratiques pour la réhabilitation de leurs cacaoyères qui datent pour la plupart de l’époque coloniale. Aussi, les connaissances qui ont étét acquises au cours de la formation vont aider les producteurs à faire face aux difficultés qu’ils rencontrent dans les plantations mais aussi à optimiser et booster leurs rendements. Un audit organisationnel de l’association des planteurs de la zone d’intervention du projet a également été fait au cours de cette mission de formation; Chose qui permettra à Brainforest de dégager les forces et faiblesses de l’association de Nylon-ville, et trouver des solutions d’appui pour qu’elle soit plus performante.

 

Des résultats visibles

 

 

Les résultats du projet commencent à étre visibles ; Et les images ci-dessus illustrent tout en témoignant le fait que, l’avenir du cacao dans les villages  Nylon-ville, Andome 1, Bisso Bilame et Avebe est promoteur grâce au projet cacao sous ombrage. Le bilan des récoltes actuelles des planteurs est plus que satisfaisant, et pourra aller au-delà d’une tonne, au regard du reste de cacao à récolter.  L’une des caractéristiques de ce cacao est qu’il est produit sans intrants chimiques. Donc respectueuse de l’environnement et l’homme.

 

Autre lien : Le Woleu Ntem expérimente avec succès le cacao sous ombrage

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres