Bonne Gouvernance → réunion

 

La COMILOG présente à Brainforest la première étape de l’étude d’impact environnemental(EIE) du projet COMILOG « C 20-20 »

Brainforest  a reçu ce mercredi 28 février 2019 à son siège, une équipe du Département environnement de COMILOG venue présenter la première étape de l’étude d’impact environnemental et social du projet COMILOG « C 20-20 » porté sur l’exploitation du manganèse dans les zones de Bangombé et d’Okouma dans le Sud-est du Gabon.


Par Brainforest - 28/02/2019 à 15:21:39 - Modifié le 28/02/2019 à 15:21:39

Pour pourvoir bénéficier d’un financement sollicité auprès de la Banque mondiale et destiné à l’ouverture d’un nouveau site d’exploitation de manganèse dans la province du Haut-Ogooué, la COMILOG est tenue de s’aligner sur des standards environnementaux en vigueur sur le plan national et ceux édictés par la Banque mondiale. C’est dans cette perspective qu’elle a entrepris une série de consultations avec les parties prenantes identifiées, dont Brainforest, pour présenter l’étude et requérir des recommandations de l’organisation sur les mesures d’atténuation proposées relatives à leurs activités d’exploitation. Celles-ci concernent en effet les impacts sur la biodiversité, l’homme et l’habitat naturel de certaines espèces intégralement protégées, qui vivent dans cette région du Gabon caractérisée par la savane.

 

Face au personnel de Brainforest conduit par le Secrétaire Exécutif, M. Marc ONA ESSANGUI, les experts en environnement de COMILOG et les représentants du cabinet Golder ont pu échanger de façon constructive sur les premiers résultats de cette étude d’impact.  Ainsi, les questions de la réhabilitation des zones qui seront impactées, la qualité de l’eau et de l’air, l’évaluation des risques sanitaires et de toxicité, ont été passées au crible.

 

A l’issue de la présentation, tout en félicitant la COMILOG sur cette initiative de consultation de toutes les parties prenantes, Brainforest l’a encouragé à renforcer la sensibilisation auprès des communautés sur la non-toxicité du manganèse. M. NGUEMA NGUEMA Sosthène, Responsable du Département Environnement à Brainforest, a aussi exhorté la COMILOG à mettre à disposition, les indicateurs de suivi qui permettront de faire des comparaisons sur les degrés d’impacts observés.

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres

Quelques partenaires