Gestion Durable des Forêts → Atelier

 

Mission de suivi de la mise en œuvre des activités par Muyissi et de formation de la société civile à la rédaction des rapports d’observation indépendante externe(OIE) des forets : Mouila du 10 au 15 Janvier 2019

Dans le cadre du projet « Agir sur les défis de l’APV : exploitation illégale et changement du couvert forestier dans le cadre d’investissements non-forestiers » financé par le Fond FAO FLEGT, Brainforest a déployé une mission à Mouila dans la province de la Ngounié, du 10 au 15 Janvier 2019.


Par Brainforest - 28/01/2019 à 11:42:01 - Modifié le 28/01/2019 à 11:42:01

En termes d’objectif global, cette mission visait le suivi de la mise en œuvre des activités par l’ONG Muyissi Environnement et la formation de la société civile à la rédaction des rapports d’observation indépendante externe des forets.

 

Animée par un juriste et un ingénieur forestier, la formation dispensée dans ce cadre a permis aux  participants de renforcer leurs capacités en matière de suivi de  la gestion forestière. De façon  spécifique, ces organisations ont été recyclées dans la conduite de missions d’OI (planification des missions, collecte des données, manipulation du GPS, types d’infractions, dénonciation et suivi) et formées sur le canevas de rédaction des rapports des missions d’OI. La collecte de données menée dans la concession de RainForest Management de même que les exercices de rédaction et de finalisation des rapports d’OI de Muyissi Environnement qui en ont suivis, ont servi d’application pratique. Désormais, ces OSC sont capables de conduire de manière plus efficace des missions d’OI et produire des rapports de qualité y relatifs.

 

Le suivi des activités de Muyissi a permis de constater la conduite à ce jour sur le terrain de cinq (5) missions d’OI, le signalement sur Obster des infractions constatées et le dépôt de quelques lettres de dénonciation auprès de l’administration locale des Eaux et Forêts. La séance de travail à la Direction Provinciale des Eaux et Forêts a révélé toute la difficulté relative au suivi des dénonciations faites par le partenaire local du projet, les Procès-verbaux de gestion de ce type de contentieux ne pouvant être mis à la disposition du public par l’administration locale. L’administration affirme néanmoins avoir pris des dispositions nécessaires pour traiter les dénonciations reçues. Ces difficultés rencontrées ont permis d’envisager le dépôt également au niveau central des dénonciations faites au niveau local.

 

La mission s’est achevée par des échanges entre les 3 OSC présentes à savoir Muyissi Environnement, Nyanga Tour et Brainforest sur les passerelles et les synergies pouvant être établies pendant et après le projet pour la bonne gestion des dénonciations. Les OSC sont unanimes pour l’intégration de l’OI comme démarche globale au sein de leurs organisations afin de poursuivre les actions au-delà du projet. Pour plus d’impact, elles proposent qu’en cas d’échec en premier ressort, les dénonciations soient gérées en second ressort par la plateforme de la société civile Gabon Ma Terre Mon Droit.

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres