flashinfo
Gestion Durable des Forêts → sensibilisation et information

 

L’importance de la forêt

Chaque année,selon le Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes( PEFC), 13 millions d'hectares de forêts disparaissent de la surface du globe. Si nous souhaitons assurer l'avenir de nos forêts, il est capital de veiller à ce qu'elles soient gérées dans une optique durable. La déforestation est indissociablement liée au changement climatique, car elle est responsable de pas moins de 18 % des émissions de CO2, ( PEFC 2014) Outre le réchauffement de notre planète, la déforestation entraîne beaucoup d'autres conséquences néfastes, notamment une diminution de l'emploi pour les populations locales ou des problèmes environnementaux tels que la réduction de la biodiversité, l’érosion, la pollution de l’eau…
 


Par Fernanda (stagiaire) - 09/08/2016 à 08:24:18 - Modifié le 12/08/2016 à 09:09:34

En effet, les forêts subissent des pressions de plus en plus importantes. Chaque jour, notre utilisation de bois augmente. Du bois pour nous chauffer, pour construire, pour décorer, mais également pour fabriquer du papier, du carton, etc... Bien entendu nous pouvons continuer à l'utiliser, car le bois est le matériau renouvelable par excellence. En outre, grâce à la photosynthèse, les arbres absorbent le CO2 et rejettent l’oxygène. Utiliser les arbres d'une forêt ne provoquera pas son déclin, sauf si cette utilisation est déséquilibrée et/ou excessive. Une exploitation forestière responsable et durable, assurant un équilibre entre les fonctions écologique, sociale et économique est donc capitale. Cependant, la certification forestière garantit que le bois (ou son produit dérivé) provient de forêts gérées de manière légale et durable.

La forêt est un espace naturel en danger, en effet, 80 000 km² de forêt disparaissent chaque année à travers le monde (Asie, Amérique du Sud, Afrique) pour divers causes, notamment, la destruction des forêts par les hommes pour chercher de l'or, du pétrole, construire des maisons, des autoroutes et pour mettre en place de nouvelles cultures (huile de palme, soja, etc.),en savoir plus sur (www.pefc-france.org/123-foret/la-foret-des-connaissances/proteger-foret). En plus, la popullation atmosphérique due par exemple aux pots d'échappement ou à l’incinération  des déchets provoque des pluies acides qui rendent les arbres malades ou les tuent. Aussi, les catastrophes naturelles (cyclones, tempêtes, tremblements de terre) et les incendies détruisent les forêts. Enfin, les maladies apportées par les insectes et les champignons qui tuent les arbres.

C'est assez difficile d’imaginer une vie sans  les forêts, mais sans elles, la Terre deviendrait sans doute un désert. Sans leur habitat, des centaines d'espèces d'animaux disparaîtraient. Il y aurait moins d'eau, moins d'oxygène. L'homme finirait sans doute lui-même par disparaître. Pour éviter ce désastre, il faudrait laisser le temps à la forêt de repousser.
 
La forêt, source de vie, nous procure des ressources multiples, et est garante de la sécurité alimentaire. Cependant, les arbres sont menacés de disparition, mis en péril, décimés et leur renouvellement n’est pas assuré. Le cycle de l’arbre est aussi perturbé. Ce qui met en danger la vie de millions d’humains parmi les plus pauvres. Les autorités nationales des pays tentent d’endiguer avec peu de succès ce fléau. Pour cela, plusieurs projets ont été menés: reboisements, régénération des peuplements naturels, programme de plantation etc. 
 

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres